Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    30
    01
    2009

    Australia - Baz Luhrman

    3 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
    , ,

     

    Australia,

    De ,

    Avec N. Kidman, H. Jackman, D. Wenham
    Sortie le 24 Décembre 2008
    .

     
    Nicole Kidman, riche aristocrate anglaise n'a jamais eu peur des slips, qu'on se le dise. Alors quand les finances sont au plus mal, elle décide de retrouver son mari qui, croit-elle, mange des œufs à la coque avec toutes les femmes qui ont du beurre, tout là-bas en Australie. Pas de chance au grattage, car la têtue longiligne arrive 5 minutes après le décès de feu son époux qui, contrairement à ce qu'elle pensait, la sotte, ne courrait pas la gourgandine et les retrousseuses, mais essayait de s'occuper de son immense ranch et de ses nombreuses boules, ou plutôt, soyons précis, de ses nombreux "bulls". Voilà donc, la Kidman, et c'est bien paradoxal, sans homme ni enfant (jeu de mot !) au milieu de la brousse aborigène ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Aujourd’hui je suis allé voir Australia. Je n’ai pas une grosse envie de m’éterniser dessus, le film me laissant sur une impression très mitigée. Les intentions de Baz Luhrmann étaient palpables - nous livrer une sorte d’African Queen à la sauce Autant en emporte le vent - mais le résultat rate l’essentiel. Il n’y a là aucun souffle épique, ni même rien de cette folie qui caractérise pourtant assez les autres films de Luhrmann. Aucune magie non plus, malgré la référence constante, et saoulante à la longue, faite au Magicien d’Oz ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Initiée en 1992 avec le virevoltant Ballroom Dancing, puis poursuivi en 1996 avec le shakespearien Romeo + Juliette, la bouillonnante "trilogie du rideau" de Baz Lurhmann prit fin dans un festival de sons et lumières en 2001 avec le flamboyant Moulin Rouge !. Bien que prenant place durant la Belle Époque, cette comédie musicale résolument moderne détonnait surtout par sa réorchestration exaltée de tubes contemporains et sa mise en scène clinquante. Nicole Kidman y endossait aussi l’un de ses plus beaux rôles ; brillant de mille feux et resplendissant autant que le plus précieux des diamants, exceptionnelle et si fragile à la fois ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 3.3/5 (3 notes)


    Imprimer   0 commentaire Commenter  
    >>

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006