Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    20
    06
    2008

    Truman Capote - Bennett Miller

    9 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :

    , , , , , , , ,

     

    Truman Capote,
    De
    ,

    Avec P. S. Hoffman, C. Keener, C. Collins Jr.
    Sortie en DVD le 19 septembre 2006
    Acheter Truman Capote sur Amazon
     

     
    Premiers plans du film : la campagne au fin fond du Kansas. Une voiture s'arrête, en sort une jeune fille qui sonne à la porte de la maison. Pas de réponse, la porte est ouverte, elle rentre, elle appelle, rien. Elle monte à l'étage, et découvre le cadavre de son amie auréolé d'un jeyser de sang. New York. Truman Capote, scénariste et romancier à succès, assumant crânement son homosexualité, découpe un article sur le quadruple meurtre du Kansas. Accompagné de son amie et collaboratrice Nelle, il part enquêter pour le "New Yorker". ...

    Lire la suite de la chronique de .

     
    ... De Ray à Bird en passant par Chaplin, Howard Hugues et Mohammed Ali (entre autres), on sait que les américains affectionnent particulièrement le « biopic » ; ces films consacrés aux biographies de personnalités étant devenus un genre en soi. Ca serait mentir que de dire que nous n’éprouvons pas un certain plaisir à voir retracées les vies d’artistes ou de stars excentriques avec plus ou moins de fidélité (encore qu’il faille bien sûr faire le tri entre l’ivraie –Chaplin- et le bon grain –le merveilleux Man on the moon de Milos Forman). D’un autre côté, il est vrai que le genre draine aussi un certain nombre de clichés un peu usant à la longue (le modèle ascension/ déchéance ayant vraiment beaucoup servi) ...

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Truman Capote est l'écrivain qui a lancé la mode des romans-vérité, ancêtre à sa manière de la téléréalité, le point commun, c'est que le spectateur ou le lecteur pénétre dans la vie intime des protagonistes. Et comme la téléréalité, le roman-vérité a été un succès à ses débuts et s'est érodé par la suite. En effet, certains, comme Marguerite Yourcenar, ont repris l'idée mais sans obtenir le succès qu'a obtenu Truman Capote. Maintenant en ce qui concerne le film, il est plutot réussi ...

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Voilà un petit film qui vaut le déplacement et qui n'a pas volé son oscar, Philippe Seymour Hoffman déjà vu dans de nombreux autres oeuvres comme le terrible Happiness en 1998 de Todd Solondz fait ici sensation dans ce rôle de composition qui a dû lui demander un énorme travail sur soi tant ce qu'il rend au public est étonnant. la maîtrise est diablement exécutée et c'est jusque dans les tics que l'on peut voir le travail qu'il a effectué. ...

    Lire la suite de la chronique de .

     
    Le scénario est basé sur l'ouvrage "Capote : une biographie" de Gerald Clarke. L'histoire se concentre sur la période où le célèbre auteur écrivait "De sang froid", un "roman de non-fiction", comme il le qualifiait lui-même, publié en 1965. Le livre en question traite du meurtre d'une famille du Kansas. En novembre 1959, Truman Capote, auteur de « Breakfast at Tiffany's » et personnalité très en vue, apprend dans le New York Times le meurtre de quatre membres d'une famille de fermiers du Kansas. Ce genre de fait-divers n'est pas rare, mais celui-ci l'intrigue. En précurseur, il pense qu'une histoire vraie peut être aussi passionnante qu'une fiction si elle est bien racontée. Il voit là l'occasion de vérifier sa théorie ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    (...) évoquons maintenant le tout premier long-métrage de Bennett Miller : Truman Capote. La toute première chose à relever, c'est évidemment la magnifique prestation de Philipp Seymour Hoffman, second rôle devenu numéro un grâce à ce faux biopic sur l'un des plus célèbres écrivains américains. Si la filmographie d'Hoffman est plus qu'interessante, il aura fallu néanmoins fallu attendre ce film pour que ce dernier soit enfin pleinement reconnu à Hollywood ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    (...) Truman Capote est Philip Seymour Hoffman, à moins que ce ne soit le contraire, ou réciproquement. C'est la fin des années 50. Presque par hasard, Capote découvre dans le journal un petit article relatant le quadruple meurtre d'une famille rurale absolument sans histoire, dans une petite ville de l'Arkansas (je crois). Immédiatement et sans réfléchir, Capote décide de demander au journal qui l'emploie occasionnellement (le New York Times, je crois) de lui financer son voyage afin qu'il puisse mener l'enquête et faire un bon article. L'affaire est dans le sac rapidement, et Capote part avec son amie fidèle Harper Lee (Catherine Keener !) ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Autant Perry Smith que Truman Capote, aucun n'est tout blanc dans cette histoire, même s'ils se font mutuellement confiance. Le premier, en dehors de ses regrets larmoyants, est parfois moins "délicat". Le second, à côté de son soutien à l'accusé et de sa recherche d'un bon avocat, veut aussi finir son livre, dont la meilleure fin serait... une exécution. L'écrivain, sujet central du film, est donc un personnage étrange mais intéressant ...

    Lire la suite de la chronique chez .

     
    Le célèbre roman-réalité In cold blood, écrit par Truman Capote à la fin des années 1950, fut le fruit d'un long travail de recherche dans le Kansas et sur les lieux du drame. L'investigation scrupuleuse de l'écrivain sur les lieux du crime est similaire à celle mise en oeuvre par les scénaristes du film (notamment le journaliste Gerald Clark, à l'origine de la biographie), mais aussi par l'acteur Philip Seymour Hoffman, sidérant dans sa composition ...

    Lire la suite de la chronique chez .


    Note : 3.2/5 (5 notes)


    Imprimer   1 Commentaire Commenter  
    >>

    Commentaires

    D'autres pistes sur ce film trouvées chez mes amis virtuels

    Bertrand : http://www.u-blog.net/NadjaLover/note/54441#repondre

    Dr Orlof - 12.03.06 à 17:54 - # -

    Commenter

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006