Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 
  Favoris  


     
      146 Contributeurs  

    10
    09
    2006

    L'ivresse du pouvoir - Claude Chabrol

    5 chroniques recensées

    Liste des chroniqueurs sur ce sujet :

    , , , ,

     

    L'ivresse du pouvoir,

    De

    Avec I. Huppert, F. Berléand, P. Bruel
    Sortie en DVD le 5 octobre 2006
    Acheter L'ivresse du pouvoir sur Amazon
     

    ... Si l’on peut s’amuser au petit jeu des correspondances (le groupe ELF devient FMG, soit les lettres suivantes de l’alphabet ; la juge Eva Joly devient Jeanne Charmant-Killman et l’on peut aisément reconnaître les figures de Loïk Le Floch-Prigent ou d’Alfred Sirven) ; on aurait tort d’envisager l’ivresse du pouvoir comme un de ces « film-dossier » dont étaient friands les italiens au début des années 70 (Rosi en particulier). Chabrol n’est pas un redresseur de tort, c’est un entomologiste. Ce qui l’intéresse ici, c’est tout ce que ce scandale peut révéler sur la nature humaine ...

     

    Lire la suite de la chronique du .

     

    Dès le générique, un panneau nous annonce que toute ressemblance avec des faits réels serait purement fortuite. Ben voyons. Chabrol a pris un malin plaisir à choisir comme acteurs de quasi-sosies des protagonistes de l'affaire, et le spectateur peut reconnaître Loïc Le Floch-Prigent, Eva Joly, Charles Pasqua, Roland Dumas ou Christine Deviers-Joncourt. Chabrol ne s'en cache d'ailleurs pas, et il a déclaré dans une interview que c'était une sorte de rappel à l'ordre ...

     

    Lire la suite de la chronique de .

     

     

    Claude Chabrol signe ici un duel sur les hauteurs de la République des affaires. Jeanne Charmant-Killman (Isabelle Hupert dont la prestation est impeccable) est juge d'instruction. La juge aux gants rouges traque sans relâche ces hommes arrogants aux costumes arborant une rosette rouge de la Légion d'honneur qui naviguent dans le monde des affaires. Le Piranha est l'incarnation de la justice ...

     

    Lire la suite de la chronique de .

     

     

    Est-ce la conséquence du financement indispensable des chaînes de télévision, du rôle hégémonique et donc de la sacralisation intéressée de la parole de la télévision dans la production cinématographique française ? Toujours est-il que le cinéma français devient de plus en plus frileux, académique, convenu, uniformisé. Quand on sait que des cinéastes aussi talentueux que Téchiné peinent aujourd’hui à être produits, il y a de quoi être désabusée et/ou révoltée. Que les fictions de TF1 soient toutes construites sur le même modèle pour un public lui aussi être censé toujours construit sur le même modèle et selon les même goûts peut être compréhensible ...

     

    Lire la suite de la chronique de .

     

     

    Septième collaboration de Claude Chabrol et Isabelle Huppert, L'Ivresse du Pouvoir est considéré comme un film "politique" sur l'affaire Elf par tout le monde, et par le cinéaste aussi, même si tout est arrangé pour que aucun nom existant ne soit donné ...

     

    Lire la suite de la chronique de .


    Note : 4/5 (6 notes)


    Imprimer   1 Commentaire Commenter  
    >>

    Commentaires

    a lire

    vouis avez une critique pertinente sur le site du nouvel obs
    http://blogs.nouvelobs.com/Claude_Soula/

    michel valin - 22.02.06 à 15:47 - # -

    Commenter

    Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006