Actuellement, il y a oeuvres. Pad de navigation Catégories
  
Ce site compile pour vous les avis de blogueurs passionnés.

  
Admin
  Commentaires  

Partenaires

 
marche au super de ViaBloga.

Design
 : Manta Ray

Sur une idée et avec l'énergie de Labosonic 
avec les talents de ses contributeurs.

 

03
06
2009

Ils mourront tous sauf moi ! - Valéria Gaï Guermanika

3 chroniques recensées

Liste des chroniqueurs sur ce sujet :
, ,

 

Ils mourront tous sauf moi !,

De

Avec P. Philonenko, O. Shuvalova, A. Kuznetsova,

Sortie en salle le 22 Avril 2009
Ils mourront tous sauf moi ! - Valéria Gaï Guermanika
.
 

Ils mourront tous sauf moi ! est une chronique sur le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Une de plus ? Pas du tout. Car les souvenirs de la jeune réalisatrice sont encore frais, et qu'elle parvient à atteindre une sorte de vérité absolue avec un minimum de moyens. Valeria Gaï Guermanika est une incroyable révélation, parvenant à redorer le blason d'un genre qu'on croyait usé jusqu'à la corde. Elle a l'intelligence de se limiter à un point de vue qu'elle connaît, celui des jeunes filles, les garçons n'étant que des personnages secondaires ...
 

Ou comment l’amitié, le pacte que s’était juré trois copines vole en éclat ! En une soirée, celle organisée par le lycée, un établissement triste aux profs vieillots et revêches, alcool, drogue et sexe, chacune expérimentera l’un ou l’autre. Sans retenu, sans limite, comme il se doit à cet âge, d’autant quand le quotidien, familial, social est triste à pleurer. C’est un peu ici dans cette banlieue moscovite, le no future qui semble planer ...
 

Sauvage et cinglant, parfois cruel voire cru, on a du mal à croire que quoi que ce soit dans ce film est feint ou « joué ». Les trois jeunes filles, superbes et d’une spontanéité rare sont suivies de très très près par leur très jeune réalisatrice (23 ans, elle sait encore de quoi elle parle). On est loin des ados ronchons insupportables, agaçantes et soupirantes des teen-age movies français ...

Note : 3.7/5 (3 notes)


Imprimer   0 commentaire Commenter  
>>

Critico-blog cultive les différences de la blogosphère depuis 2006